31 logements sociaux et commerces | Clichy-la-Garenne (92)
ZAC Entrée de Ville, 58/60 boulevard Victor Hugo, Impasse de la briqueterie

Certification : H&E - BBC - Cerqual

Maîtrise d'ouvrage : Batigere en Ile-de-France 

Aménageur : Citallios

Maîtrise d'œuvre : Dusapin & Associés Architectes, OTE Ingénierie, Otelio

Surface : 2 265 m²

Coût : 4 647 000 € HT 

Calendrier : Livraison 2018

Mission : Complète

Photographe : Hervé Abbadie

Le projet se situe au 58-60 boulevard Victor-Hugo à Clichy. Il est implanté dans la ZAC Entrée de Ville qui identifie un quartier en plein renouvellement urbain. Il accueille 31 logements sociaux, répartis en 27 logements collectifs et 4 maisons individuelles.

Au n°56, un immeuble de logements des années 1960 édifié à R+9 et en retrait de la rue. Au n°62, d'autres logements, plus anciens, cette fois à R+6 et à l'alignement.

 

Le projet trouve ici sa place pour participer à la recomposition urbaine du boulevard. La parcelle du projet est traversée par l'Impasse de la Briqueterie. Venelle perpendiculaire au boulevard Victor-Hugo, elle était bordée de part et d'autre de bâtiments anciens. Une morphologie typique de ce quartier artisanal de Clichy constitué à partir du XIXe siècle.

De part et d'autre de l'Impasse sont disposées deux entités bâties de deux niveaux. Elles accueillent, côté rue, un local d'activité et côté jardin, le hall des logements collectifs, l'ensemble des locaux communs et techniques du projet et 4 maisons en duplex.

Entièrement traitées en briques pleines marrons, ces deux entités constituent le socle de l'opération sur lequel se posent les 8 niveaux de logements collectifs qui définissent un porche, désormais privé, au dessus de l'ancienne Impasse.

 

Les niveaux supérieurs sont intégralement habillés de volets pliants et de cassettes en aluminium, parfois perforées. Des pliages des façades par niveau apportent les vibrations et la singularité qu'un immeuble de cette hauteur doit exprimer. A l'angle du bâtiment, des loggias s'ouvrent sur le boulevard. La façade nord sur rue étant exposée aux bruits du boulevard, le bâtiment devient comme un écran protecteur pour le coeur d'ilot. Dès lors, les séjours des logements sont tournés vers le sud et le jardin. Chaque logement dispose d'un espace extérieur : loggia, balcon ou terrasse.